Les Géographies Parfaitement Subjectives sont une série d’illustrations de différents lieux de la planète qui présentent un intérêt géo-graphique particulier.

Le projet s’attache à scénariser, pour chaque situation, le rapport entre l’homme et la nature à cet endroit précis. Tantôt poétique, tantôt radicale ou violente, la relation que l’homme tisse avec sa planète est pleine de nuances et haute en couleurs. Comme la vie en somme.

En renseignant les coordonnées gps de chaque illustration sur un navigateur, vous vous trouverez sur le lieu concerné.

Le projet a été édité en sérigraphie par Les Mains Sales, une maison spécialisée d’Angoulême. Pour chaque lieu, cents exemplaires ont été imprimés, numérotés et signés. vous avez donc la possibilité de (vous) offrir un exemplaire unique. Pour en découvrir un peu plus sur le procédé de sérigraphie, c’est par ici !

Vous pouvez également retrouver la série gps en cartes postales en format 10x15, imprimées à Nantes sur du papier recyclé.

L’ensemble des illustrations est bien évidemment disponible à la vente sur notre boutique !

Pour passer commande, c'est par ici

La première illustration de la série représente la plage des Grands Sables sur l’île de Groix dans le Morbihan. Cette plage a la particularité d’être la seule plage convexe d’Europe (c’est à dire qu’elle est plutôt en pointe, là où une plage « classique » est plutôt en creux). Par ailleurs, les forts courants qui passent entre Groix et la côte déplacent cette plage d’une cinquantaine de mètres par an. Si bien que certaines maisons qui étaient construites face à la plage se retrouvent désormais à plusieurs dizaines de mètres de cette dernière

Dans un autre registre, la seconde planche de la série représente l’un des échangeurs routiers les plus complexes de la planète. Ainsi, l’échangeur Judge Harry Pregerson, construit dans les années 90′ (c’est son nom officiel) à Los Angeles se compose actuellement de vingt et unes voies d’accès. On peut le voir dans de nombreux films, dont la scène d’ouverture de La La Land.

L’illustration de MU CANG CHAÏ représente des collines façonnées par l’homme pour permettre la culture du riz. La manière dont les hommes ont su tirer profit de la topographie et du climat du lieu pour développer une agriculture essentiellement manuelle à grande échelle m’a beaucoup intéressée sur ce projet. L’irrigation des terrasses est assurée par un astucieux système de ruissellement et l’utilisation d’aqueducs de bambous.

Selon la même approche, je me suis ensuite intéressé à la manière dont les hommes avaient su tirer profit du climat particulier des marais de GUÉRANDE pour creuser ces bassins et permettre ainsi la récolte du sel de mer. Je suis également touché par le fait que les gestes et l’équipement du paludier soient restés les mêmes depuis des siècles, preuve que le progrès technologique n’a pas encore su faire mieux que la main de l’homme (sur cet aspect du moins).

L’ensemble des illustrations qui composent le projet est également disponible en carte postale de format 10x15 à (s’) offrir par ici !

Pour passer commande, c'est par ici