LE GRAND BAIN

LE GRAND BAIN

Le Grand Bain est un nouveau Tiers-lieu situé au coeur de Nantes, qui offre un nouveau souffle à l’emblématique bâtiment des anciens Bains-Douches de la ville. En plus de son rôle d’acteur économique majeur du bassin nantais (la coopérative d’Activité et d’Emploi qui occupe les lieux accueille les activités de 300 porteurs de projets investis dans l’Economie Sociale dans le département), les acteurs du Grand Bain ambitionnent d’insuffler un nouvel élan à la vie du quartier en créant une épicerie Bio, un espace bien être, une boutique de créateurs et un réaménagement de l’espace public en laissant plus de place aux piétons et aux vélos. Cela passe par une piétonnisation de la rue et la création d’un jardin collectif hors sol. Après avoir remporté un appel à projet lancé en 2017 par la métropole nantaise autour de 15 lieux à réinventer et qui se concluait par une votation citoyenne, la coopérative à entamé une réflexion avec des architectes pour respecter l’histoire de ce bâtiment classé aux monuments historiques tout en y insufflant les valeurs sociales et économiques, le dynamisme et le foisonnement qui caractérisent l’Ouvre-Boîtes. La coopérative a pour cela fait appel aux nombreuses compétences des entrepreneurs qui y développent leurs activité. L’ensemble du mobilier à par exemple été conçu avec du bois de récupération. La charte graphique a elle aussi été optimisée pour minimiser son impact environnemental.

LA SIGNALÉTIQUE

Je suis également en charge de créer l’identité visuelle du lieu conjointement avec l’ Atelier Leslie Dumont qui également membre de la coopérative Ouvre Boites 44. Cela concerne l’ensemble des documents papiers ou numériques qui vont être produits ainsi que la signalétique du bâtiment pour faciliter la circulation dans le bâtiment. Les pictogrammes ont été imprimés sur des panneaux de contreplaqué de peuplier, eux-même collé sur les portes des différents lieux.

LES SAMEDIS DU GRAND BAIN

LES SAMEDIS DU GRAND BAIN

LES 3 SAMEDIS DU GRAND BAIN

J’ai réalisé cette affiche pour le mois de Septembre 2020. Le Grand Bain est un nouveau Tiers-lieu situé au coeur de Nantes, qui offre un nouveau souffle à l’emblématique bâtiment des anciens Bains-Douches de la ville. En plus de son rôle d’acteur économique majeur du bassin nantais (la coopérative d’Activité et d’Emploi qui occupe les lieux accueille les activités de 300 porteurs de projets investis dans l’Economie Sociale dans le département), les acteurs du Grand Bain ambitionnent d’insuffler un nouvel élan à la vie du quartier en créant une épicerie Bio, un espace bien être, une boutique de créateurs et un réaménagement de l’espace public en laissant plus de place aux piétons et aux vélos.

La première étape de ce réinvestissement de l’espace public s’est concrétisée en Septembre 2020 par la piétonisation de l’Allée de la Maison Rouge le temps de 3 week-ends afin d’y organiser des temps de rencontre entre les entrepreneurs de la coopérative, les passants, les acteurs locaux et les riverains.

Découvrez-en plus sur le fonctionnement du

Grand Bain et l’ensemble des activités qu’il abrite !

Achetez solidaire

Achetez solidaire

ACHETEZ SOLIDAIRE

J’ai réalisé cette affiche pour inciter nos concitoyens à se tourner vers nous, les petits indépendants, les artistes, les commerçants de centre ville, les artisans, etc… pour réaliser leurs achats de Noël plutôt que vers les grandes enseignes en cette période trouble. Nous sommes en effet nombreux à nous retrouver directement impactés professionnellement par les mesures sanitaires mises en place pour endiguer cette épidémie de COVID-19. Vous pouvez la télécharger gratuitement si vous souhaitez l’imprimer (pour la vitrine de votre boutique par exemple) ou la diffuser. Je suis convaincu que c’est en nous montrant solidaires avec les plus fragiles d’entre nous que nous traverserons au mieux cette période de grande incertitude.

« Nous créateurs, artistes, artisans, indépendants, sommes nombreux à souffrir de l’annulation massive des marchés de Noël et des restrictions liées aux mesures sanitaires. Pour effectuer vos cadeaux, vous avez le choix de donner un supplément de sens à vos achats en vous tournant vers nos boutiques en ligne, vers des libraires ou des commerçants indépendants qui ont mis en place des systèmes de « clic and collect » pour continuer à travailler durant cette période décisive pour nous. Votre geste aura du sens. Du sens pour la planète, pour nos emplois, pour continuer de rêver ensemble d’un monde plus juste.

Merci à vous. »

Nous

CETTE AFFICHE EST LIBRE DE DROIT ET DISPONIBLE EN TÉLÉCHARGEMENT CI-DESSUS. VOUS POUVEZ ÉGALEMENT TÉLÉCHARGER LE FORMAT CARRÉ CI-CONTRE –> POUR VOTRE COMPTE INSTAGRAM EN FAISANT UN CLIC DROIT/ENREGISTRER SOUS.

MONTRONS NOUS SOLIDAIRES.

Fragments

Fragments

Les Fragments sont des morceaux de vies inspirés de mes différents voyages. Les Fragments d’Italie se composent de souvenirs d’un voyage qui m’a mené de Naples, sur la côte amalfitaine à la région des Pouilles. J’ai réalisé les dessins originaux dans un petit carnet de voyage avec des feutres acryliques. Vous pouvez les retrouver sur mon compte instagram. Les Fragments d’Été se composent de souvenirs d’un séjour d’une semaine sur la presqu’île de Crozon. Les dessins originaux sont eux, réalisés avec des pastels à la cire (vous pouvez, là aussi, vous rendre sur Instagram pour y jeter un oeil). Je les ai ensuite retravaillés numériquement pour pouvoir décomposer les couleurs et les préparer à une impression en risographie. Par le choix de ce procédé, chaque exemplaire devient unique, les feuilles ne repassant jamais au même endroit, créant des micros-décalages aléatoires. La risographie est aussi un procédé d’impression à l’impact environnemental particulièrement limité par rapport à une impression offset par exemple. Vous pouvez vous rendre sur le site de Maison Riso pour aprofondir le sujet.

FRAGMENTS D’ITALIE

(SÉRIE VERTE)

La série verte se compose des 5 cartes suivantes  :

  • Les rochers, la mer et la femme aux seins nus
  • La famille, la plage et quelques sacs
  • Le vieil homme, la Fiat 500 et la mer
  • Le Piaggio, les cartons et la sérénité
  • La Vespa, le garçon de café et la rue pavée

FRAGMENTS D’ITALIE

(SÉRIE BLEUE)

La série bleue se compose des 5 cartes suivantes  :

  • La marina, les barques et le petit matin
  • La mamma, les culottes blanches et le cigarillo
  • Le gros monsieur, la clarinette et l’Ipad
  • La fille, le garçon et les cent chats
  • Les 3 filles, la Vespa et les claquettes à poils

FRAGMENTS D’ÉTÉ

La série Fragment d’Été se compose de 5 moments qui se sont déroulés sur la presqu’île de Crozon. Les dessins originaux sont réalisés au pastel à la cire.

FRAGMENTS D’ITALIE

RISOGRAPHIES 30x40cm Edition limitée

J’ai décliné 3 illustrations de la série bleue au format 30x40cm, imprimées sur papier recyclé 300g et numérotées en 250 exemplaires. Les 3 exemplaires disponibles sont :

  • La marina, les barques et le petit matin
  • La mamma, les culottes blanches et le cigarillo
  • Les 3 filles, la Vespa et les claquettes à poils

FRAGMENTS D’ÉTÉ

J’ai également décliné 3 Fragments d’Été au format A4 imprimés sur papier recyclé 300g. Les dessins originaux sont réalisés au pastel à la cire.

Liberté

Liberté

LIBERTÉ

Durant le mois troublé d’Avril 2020, La Slow Galerie a eu l’idée géniale et douce de demander aux artistes qu’elle expose de réaliser une illustration sur la thématique du Rêve en représentant ce dont nous nous sentions privés lors du confinement. L’initiative a donné lieu à une exposition collective visible sur les murs de la galerie jusqu’au 23 Septembre 2020. Mon illustration comme l’ensemble des oeuvres des autres artistes sont disponibles sur la boutique de la galerie. Voici l’illustration que la thématique m’a inspiré et le texte explicatif qui l’accompagne :

« Je crois que c’est quand on est privé des choses simples que l’on réalise combien ce sont précisément celles-ci qui donnent leurs saveurs à notre existence. Comme la liberté d’aller où bon nous semble ou la liberté de mettre les pieds dans l’océan et de regarder le soleil s’y noyer. Celle aussi de laisser le froid des vagues nous saisir les chevilles. La liberté de sentir la force du courant nous obliger à reculer d’un pas pour raffermir nos appuis, et celle, l’instant qui suit, de voir le sable sous nos pieds profiter du ressac pour se dérober. Celle de se dire qu’une fois qu’on y est, finalement, elle est plutôt bonne, et celle enfin de se mouiller les vêtements parce qu’on n’avait pas prévu nous, de nous baigner, mais que l’envie de goûter à tout ça est de loin la plus forte.

C’est de ces libertés là, qui au bout du compte ne font qu’une, dont je me suis senti privé et dont mon expérience du confinement a révélé toute la saveur. »

DÉTAIL